Indochine

Les documents présentés reflètent très bien la vie d’un sous-lieutenant affecté dans un poste perdu du sud Tonkin sur le fleuve Rouge, dans la région de Thaïbinh. En l’occurrence il s’agit du sous-lieutenant Alfred LEBRETON, qui terminera sa carrière militaire comme Commissaire général de brigade, après avoir appartenu également au Tonkin aux commandos Nord Vietnam.

Lire l'article

A partir du 15 octobre, et dès notre retour de l’opération malheureuse de Nam Mau, le commando 15 fait mouvement de Daïmo, base arrière des commandos de réserve générale, vers Phuc Yen et Huong Canh village où nous sommes accueillis par le sergent Pierre VIGE du commando 16- Ce commando vient d’être dissous à la suite d’une tentative de noyautage par les viets le 30 septembre 1953.

Lire l'article

Le 30 octobre 1953, le commando 15 appartenant aux commandos de réserve générale à Daïmo, près d’Hadong est mis en alerte opérationnelle dès le lever du jour ; durant tout le mois de septembre il avait effectué une série d’opérations dans le Delta, puis sur les côtes d’Annam début octobre-(Opération Pélican au cap Ron) en compagnie d’éléments du GCMA stationnés dans l’île de Hon Mê - Opération de débarquement alors commandée par le capitaine ROBERT, commandant le groupement de commandos marine à Haiphong.

Lire l'article

Le 14 octobre 1953, le commando 15 est regroupé à Haïphong à la BNH et nous embarquerons le lendemain sur le LST Golo. Notre commando qui vient d’effectuer un stage de combat très poussé à Vat Chay en baie d’Along est composé de quatre sections et un élément de commandement.
Le lieutenant FEAT en est le commandant et les sections sont commandées par des sergents-chefs ou sergents, chaque section comprenant à peu près trente à trente cinq hommes venus un peu de tous les horizons du Tonkin .

 

J’arrivai au commando 32- Sénée vers la fin novembre 1953 et rien ne me prédestinait à servir dans la marine, d’autant plus que je craignais énormément le mal de mer…

Lire l'article