COMMANDOS NORD VIETNAM

 

Mercredi 12 décembre 2013 ce fut pour nous, derniers membres de l’association des Commandos Nord Vietnam un triste jour.

Nous avons accompagné dans la petite église de Giens, notre camarade et ami, le capitaine Louis SIGNORELLI, qui fut notre trésorier durant de longues années. Mais avant cela Louis fut un brillant combattant à la tête d’une section de commandos en Indochine et plus spécialement au Tonkin. Il a servi en effet de 1953 à 1954 au Commando 65 ; commando créé le 1er mars 1953 avec les personnels de la 207ème compagnie de supplétifs militaires et des anciens du commando 8.

Au départ le commando 65 n’est composé que d’une section commandée par le sergent GUICHARD, installée à Haïphong et de deux autres sections sous les ordres du maréchal des logis BARRET, dont l’une est sous la responsabilité de Louis SIGNORELLI, à KIM Day Marine, poste en bordure du Day, près de Phat Diem.

Ce commando est rattaché à la Dinassaut 3, puis est ramené dans la zone d’Haïphong où le commando s’installe à DOSON, puis sera remplacé par le commando 32 Jacques Sénée en mai 1954.

Louis SIGNORELLI va participer ainsi en 1953 d’abord aux opérations "Hautes Alpes" dans la région de Phat Diem avec la Dinassaut 3 au sein du détachement du Maréchal des logis BARRET du 30 mars au 10 avril 1953.

A partir du 19 mai il rejoint avec sa section DOSON et va se retrouver  pratiquement en opération dans la nuit du 27 au 28 mai pour dégager le poste de Binh Lang que l’on doit évacuer sous la pression vietminh.

Durant le mois de juin 1953, il participe avec sa section à une série d’opérations dans les calcaires de Trang Kinh, puis contre les villages fortifiés de My Loc et de Loc Tru et enfin dans l’ile de la Cac Ba.en baie d’Ha-long

Le 12 juillet c’est le raid sur Chinly où la section du sergent DELAHAYE se laisse encerclée dans le village et malgré un combat désespéré la liaison radio ne fonctionnant plus, succombe sous le nombre des réguliers viets - Le sergent DELAHAYE est tué, de même que quartier-maitre LOREGHANS ; le matelot CHALLIER mortellement blessé décédant plus tard. La section compte 9 disparus

Le commando 65 va effectuer un nouveau raid sur le village de Chinh Ly le 23 juillet 1953, puis les 5 et 7 août est lancé dans une série d’opérations sur Xuan Thuy, Luc Phong Ly dans le Buichu, zone particulièrement inhospitalière.

Louis SIGNORELLI va se retrouver avec sa section au cours du mois d’août sur les rives du Song Van Uc et dans le Tien Lang.

Puis c’est dans la tête de vipère que le commando 65 va opérer, à Le Than Ha et dans le Dong Trieu du 21 au 24 novembre 1953, puis à Quinson et à Phu Lang Thuong.

En janvier 1954 il participe à des coups de main amphibie sur les côtes du Than Hoa à Xuan Vi et à Long Chau.

Le commando est à nouveau dans le massif du Dong Trieu où le commando subit une sévère embuscade, le maréchal des logis BARRET y est tué ainsi que plusieurs supplétifs.

Le commando est regroupé à Sept Pagodes au cours du mois de février 1954 et sera en opération jusqu’au cessez le feu.

Après le cessez le feu le commando 65 est dissous et les supplétifs et les cadres seront intégrés par le capitaine Jean Louis DELAYEN au sein du 1er bataillon de marche, puis à l’Armée Vietnamienne au futur bataillon d’infanterie de marine.

Louis poursuivra sa carrière dans l’Armée française et la terminera avec le grade de capitaine. Il était né le 14 février 1930.

Retiré à la retraite à Giens il vient d’y terminer ses jours le 7 décembre 2013.

Louis SIGNORELLI était officier de la Légion d’honneur - J’avais eu le plaisir de le lui annoncer - Médaillé Militaire - Chevalier de l’Ordre National du Mérite- Croix de guerre des TOE avec plusieurs citations.

Un grand ancien vient de nous quitter, mais avec les honneurs dus à son rang car plusieurs drapeaux - Légion d’honneur, Médaillés Militaires, anciens combattants et de nombreuses personnalités et ses camarades Claude BIASINI, Francis AGOSTINI, MARTIN porteur du fanion des commandos Nord Vietnam, Bernard GAUDIN, Jacques SACCHERI, et Maurice LAINE étaient présents autour de son cercueil

Au revoir Louis SIGNORELLI tu es allé rejoindre tous ceux qui avant toi avaient connu cette Indochine, ce Tonkin qui nous a tous si profondément marqués.

 

Par le chef de bataillon Francis AGOSTINI

Commando 15 et 32- Jacques Sénée.

Marseille le 14 décembre 2013.

  

Site créé à Marseille le 18 mars 2007 par le Commandant (R) Constantin LIANOS – Assistant : Henri GARRIC

Modifié le 17 avril 2013 par Henri GARRIC et l’Atelier 2 Clics SUDASOFT

Maison du Combattant - 50 Boulevard de la Corderie - 13007 MARSEILLE - ' 04 91 54 00 90