1939 - 1945

Nous avons découvert ce document dans les archives de nos anciens et avons décidé de vous en faire profiter. Il y a là une réaliste approche du personnage DARLAN.

Lire l'article

C’est sans doute pour l'Armée française, les dernières missions de la cavalerie montée qui ont été engagé en Tunisie entre le mois de novembre 1942 et le mois d'avril 1943, contre les Italo-allemands de Rommel.
Parmi d’autres unités engagées sur ce même format, j’ai voulu remémorer le récit de mes grands anciens du 3e RCA.
 

Lorsque mon ami Maurice Scemama , ancien du Corps Franc d’Afrique et du 3ème bataillon du régiment de marche du Tchad de la 2ème DB m’a demandé de rédiger un historique du Corps Franc d’Afrique et des hommes qui le composaient, j’ai accepté d’emblée par amitié d’abord, puis par curiosité, car je connaissais mal cette partie de l’histoire du débarquement alliée en Afrique du Nord ; mais je ne doutais pas des difficultés qui m’attendaient, notamment sur le plan des différentes affaires politiques qui se sont succédées après le débarquement Anglo-américain du 8 novembre 1942. Les différends, entre les factions locales, maréchalistes, giraudistes, partisans de Darlan, gaullistes, royalistes ont alors donné à plein, chacune d’elles tentant d’occuper un poste important face aux alliés.

Lire la suite

 

Ce drame de la Marine nationale intervenu après celui de Mers El Kébir et bien d’autres, ne doit pas être oublié, c’est pourquoi aujourd’hui nous allons le mettre en ligne sur notre site, pour qu’il puisse servir non seulement sur le plan des connaissances, mais sur celui de la mémoire combattante.

Lire l'article

 

Le vieux paquebot roumain STRUMA avait embarqué à son bord le 12 décembre 1941, 779 juifs d’origine roumaine ou apatrides à Costanza : ce navire va tenter de gagner la Palestine pour y débarquer ce groupe tentant de fuir la haine des nazis et de leurs séides. Dès que ce bateau gagne la haute mer des avaries de machines l’oblige à retourner en Roumanie. Après quelques réparations il repart vers le Bosphore, le trajet ne devant durer que 14 heures, durera quatre jours. Le STRUMA arrive enfin dans le port turc de "Büyükdere" au Nord du Bosphore le 16 décembre.

Lire l'article