1914 - 1918

C’est au mois d’avril, plus exactement le 22 avril 1915 que se déroula la première attaque chimique importante dans la région d’Ypres, près de Gravenstafel ; ce jour-là le génie allemand met en place très discrètement 5730 cylindres ou bonbonnes remplis de chlore et vont les ouvrir au moment où le vent souffle en direction des lignes alliées, où se trouvent deux divisions françaises, la 87ème division territoriale et la 45ème division algérienne en position à Langemark

Lire l'article

L'Empire Allemand, l’Empire Austro-Hongrois et l'Empire Ottoman forment ce que l’on nomme par Triplice, qui est en fait l’identique à la Triple alliance. La position de l’Italie faisant partie de la Triplice en 1914 est fort complexe même jusqu’en 1915.

En effet restant neutre dès le début du conflit l’Italie va permettre jusqu’à ce qu’elle entre en guerre de ravitailler l’empire allemand à partir du port de Gênes qui va connaître ainsi un essor important, puis par la Suisse par voie ferrée.

Lire l'article

Le lieutenant-colonel Emile DRIANT est né le 11 septembre 1855 à Neufchâtel sur Aisne et marié à la fille du général BOULANGER ; Officier de carrière, Saint-Cyrien, il avait pris sa retraite le 21 décembre 1905 et engagé en politique, il avait été élu député libéral de Nancy.

Le mandat de député et son âge l’écartant des obligations militaires, il décide de reprendre du service contre l'Allemagne. Apres avoir participé à la bataille des frontières, il est affecté à Verdun où le 10 mai 1915, l’Etat-major lui confie le commandement d’une brigade composée des 56ème et 59ème bataillons de chasseurs à pied et la défense du bois des Caures

Lire l'article