Lors de sa conférence de presse du 7 Avril 1954, à l'Hôtel Continental, le Général de Gaulle a déclaré, après avoir salué les Combattants d'Indochine: 
« Dans la mesure où la conférence de Genève peut y aider (à faire cesser la guerre), celle-ci est donc bienvenue. Mais il est clair qu'au cours d'une telle conférence l'affaire prendra nécessairement le caractère d'une affaire mondiale, planétaire, et qu'elle n'y sera tranchée, au fond, que dans le cadre d'un arrangement général. A cet égard, comme à d'autres, il est conforme à l'intérêt de la France que cet arrangement ait lieu...»