Avec la prise de la ville de Konna, le but des Islamistes est de déstabiliser le MALI, le président par intérim Dioncounda décrète l'état d'urgence et sollicite la France pour une intervention Militaire.

Après accord de l’ONU, le président Hollande envoi notre Armée pour aider ce pays ami à se libérer – l’Opération Serval est déclenchée.

 
Ouvrir le Diaporama   (23 secondes)