Nous devons venir en aide à ces peuples de l’Indochine, certes minoritaires, mais de grande tradition et qui sont en grand danger.
Chassés et pourchassés par une idéologie qui ne leur pardonne pas d’avoir été fidèle à la France et à ses valeurs, nous avons obligation de ne pas les abandonner.