Des hommes

Mon père, l'adjudant-chef MAILLOT était surveillant principal de la prison militaire de Hanoi, Impasse Maréchal Joffre. Il avait un logement de fonction où il habitait avec ma mère et leurs six enfants (3 garçons et 3 filles) âgés de 19 à 11 ans. 
Les écoles de Hanoi sont fermées. Nous allions en classe un jour sur deux à Ha Dong. Le tramway nous emmenait dans cette école construite en paillote. 

MARIE Gaston, Adolphe, né le 6 janvier 1913 à Armentières dans le Nord est très certainement un cas. Engagé volontaire le 31 mai 1932 au titre du RICM - Régiment d’Infanterie Coloniale du Maroc, Unité prestigieuse ayant participé à la reconquête du Fort de Douaumont, est resté toute sa vie fidèle aux troupes coloniales, pardon, maintenant troupes de Marine, ayant repris leur appellation première lorsque ces dernières se sont couvertes de gloire lors des combats de Bazeilles les 30, 31 août 1870

Lire l'article