Des événements

Le général Jean de Lattre de Tassigny, nommé haut commissaire et commandant en chef en Indochine débarque à l’aéroport de Tan Son Nhut à Saigon le 17 décembre 1950.
Il est accompagné du général Raoul Salan, des colonels Allard, Beaufre  Cogny et Gracieux, tous anciens de la 1ère Armée.
Il apprend le 18 décembre à Saigon l’évacuation du poste de Dinh Lap, dernière position française après Lang Son sur la Route coloniale n°4 avant Tien Yen, et qui avait été abandonné la veille sous la pression d’un élément vietminh et sans combat.
Après l’affaire de Tien Yen, la plupart des unités des forces françaises au Tonkin s’étaient regroupées dans le Delta.
Les écoutes radios et les renseignements recueillis sur le terrain laissaient planer un doute quant aux futures attaques vietminh, et pourtant de nombreuses informations arrivaient au 2° bureau de l’EMIFT à Saïgon comme à celui des FTNV à Hanoï concernant le plan «  Trang Hung Dao » mis au point par le général Giap.