Janvier 1953 : plus de 10.000 Thaïs servent officiellement sous commandement français. La majorité d'entre eux appartiennent à des unités régulières, le reste étant regroupé dans des compagnies supplétives comme l'on en trouve dans le delta tonkinois. Les compagnies de supplétifs militaires ou CSM ou CSLM.
En juin de la même année un protocole d'accord est signé entre le général COGNY, alors commandant les forces du Nord Vietnam et le président de la fédération Thaïe, Déo Van Long