En octobre 1951, le corps de bataille vietminh a déjà pris forme : le nombre de ses divisions et non plus de brigades est maintenant de six - la 304, 308, 312, 316 et 320. Elles se reconstituent en personnels et en armes lourdes avec des SKZ d’origine chinoise et des mortiers de gros calibre.
La division normale comprend trois régiments à quatre bataillons d’infanterie, une compagnie de renseignements, une compagnie du génie avec des groupements de sapeurs d’assaut