Le général Jean de Lattre de Tassigny, nommé haut commissaire et commandant en chef en Indochine débarque à l’aéroport de Tan Son Nhut à Saigon le 17 décembre 1950.
Il est accompagné du général Raoul Salan, des colonels Allard, Beaufre  Cogny et Gracieux, tous anciens de la 1ère Armée.
Il apprend le 18 décembre à Saigon l’évacuation du poste de Dinh Lap, dernière position française après Lang Son sur la Route coloniale n°4 avant Tien Yen, et qui avait été abandonné la veille sous la pression d’un élément vietminh et sans combat.