Politiques, Médias et même des combattants continuent à fantasmer sur les accords d’Evian du 18 mars 1962 et du cessez le feu du 19 mars 1962 en Algérie.

En fait peu de personnes n'en connaissent la teneur et comment ils ont été respectés par la France et violés par les autorités algériennes.