Le 21 mai 1957 une compagnie du 5° Bataillon de tirailleurs algériens tombe dans une embuscade et subit de lourdes pertes en hommes, en armement, plusieurs véhicules étant également incendiés - un capitaine tué ainsi que 15 tirailleurs et 7 prisonniers aux mains des rebelles dans la région de l’oued Akra.
Deux bandes de hors la loi constituées de plus de 300 hommes sont dirigées par Si Azzedine et Si Mohamed le balafré, bandes auxquelles sont venues s’ajouter les hommes d’un commando commandé par Si Lakhdar, jeune chef particulièrement dynamique, connaissant bien la région et sachant utilisé le terrain.