Des événements

Dès leur arrivée en zone Sud en novembre 1942, la Wehrmacht a pris toutes les dispositions pour faire face à un éventuel débarquement allié sur les côtes méditerranéennes du sud de la France, laissant une partie d’ailleurs du dispositif à la charge de l’armée italienne d’occupation.
Dans un premier temps elle s’est contentée d’occuper les ouvrages militaires français existants comme ce fut le cas après le sabordage de la flotte.
Puis après 1943, les relations entre l’Allemagne et l’Italie s’étant fort dégradée pour ne pas dire plus, l’armée italienne fut annihilée et les troupes allemandes occupèrent toute la côte française du cap Cerbère à la frontière italienne, et l’organisation TODT se mit à l’ouvrage pour construire le mur de la Méditerranée.
 

Fin juillet 1944 je rentrais du Cantal où j'avais été mis « à l'abri » par l'école de Saint Henri et la Croix Rouge par crainte d'éventuels aléas de la guerre. Mon séjour sur le plateau de l'Alagnon dura quatre mois.

Lire l'article