Des événements

Depuis le 19 décembre 1941, les troupes britanniques du Soudan anglo-égyptien ont attaqué les forces italiennes en Erythrée. Le général de GAULLE pour sa part a expliqué ses décisions au général CATROUX qui est son délégué général au Caire, ayant désigné le général LEGENTILHOMME pour commander la brigade française Libre d’Orient.
Pourtant au départ les français libres sont peu nombreux et très mal équipés. C’est le capitaine LOROTTE qui le premier à force de démarches et d’insistance, réussit à faire équiper la 1° compagnie du bataillon d’infanterie de Marine du capitaine FOLLIOT, en armement, munitions et véhicules de type anglais. Cette compagnie rejoint à Buq Buq la 7° division blindée britannique et va participer ainsi aux tous premiers combats contre les italiens et découvrir aussi la guerre du désert, lors de la bataille de la passe d’Halfaya, puis devant Tobrouk où le 21 décembre le BIM participe à la prise de la ville, puis subit l’attaque de l’Afrika korps.
 
Cette bataille navale doit être remise dans le contexte du conflit Franco-Siamois : ce dernier a des racines lointaines et remonte au coup d'Etat de Bangkok du 20 juin 1933, passé totalement inaperçu en Europe. Il marquait pourtant l'effacement définitif de la dynastie des Chakri et préparait ainsi la voie aux différents régimes militaires dictatoriaux qui se sont maintenus dans le pays pendant fort longtemps.
En 1938 l'arrivée au pouvoir comme Premier Ministre de Phibun SONGRAM, ancien élève de l'Ecole d'artillerie de Fontainebleau, qui met en place une politique ultranationaliste et expansionniste; en 1939 le SIAM change de nom et devient THAÏLANDE.