Des événements

Le 11 juillet 1940, en violation de la loi votée la veille, qui prévoyait qu'une nouvelle constitution ne serait qu'applicable qu'après la ratification de la Nation, c'est-à-dire que par les assemblées qu'elle aurait créées, le maréchal PETAIN mit fin au régime républicain et instaure par des actes constitutionnels une dictature de fait. 
Dès le 27 juillet il abroge le décret réprimant les insultes raciales et confessionnelles, ce qui va permettre à une certaine presse qui le soutient, de mettre en place une propagande xénophobe, mais surtout antisémite forcenée.