Des événements

Le 11 juillet 1940, en violation de la loi votée la veille, qui prévoyait qu'une nouvelle constitution ne serait qu'applicable qu'après la ratification de la Nation, c'est-à-dire que par les assemblées qu'elle aurait créées, le maréchal PETAIN mit fin au régime républicain et instaure par des actes constitutionnels une dictature de fait. 
Dès le 27 juillet il abroge le décret réprimant les insultes raciales et confessionnelles, ce qui va permettre à une certaine presse qui le soutient, de mettre en place une propagande xénophobe, mais surtout antisémite forcenée.
 
Depuis le 19 décembre 1941, les troupes britanniques du Soudan anglo-égyptien ont attaqué les forces italiennes en Erythrée. Le général de GAULLE pour sa part a expliqué ses décisions au général CATROUX qui est son délégué général au Caire, ayant désigné le général LEGENTILHOMME pour commander la brigade française Libre d’Orient.
Pourtant au départ les français libres sont peu nombreux et très mal équipés. C’est le capitaine LOROTTE qui le premier à force de démarches et d’insistance, réussit à faire équiper la 1° compagnie du bataillon d’infanterie de Marine du capitaine FOLLIOT, en armement, munitions et véhicules de type anglais. Cette compagnie rejoint à Buq Buq la 7° division blindée britannique et va participer ainsi aux tous premiers combats contre les italiens et découvrir aussi la guerre du désert, lors de la bataille de la passe d’Halfaya, puis devant Tobrouk où le 21 décembre le BIM participe à la prise de la ville, puis subit l’attaque de l’Afrika korps.