Fin 1914, le front Ouest s’est stabilisé et l’on assiste de part et d’autres à une série de coups de main locaux visant à améliorer les positions des uns et des autres entre le 20 décembre 1914 et le 12 janvier 1915.

Les positions allemandes en Champagne où s’est installée la IIIème Armée allemande vont bloquer toutes les tentatives françaises, notamment celle lancée par la 4ème Armée du général de LANGLE en direction de Vouziers, l’avance des troupes françaises se traduisant par de courtes distances avec d’ailleurs beaucoup de pertes.

Lire l'article