Bien avant la déclaration de guerre, l’empire allemand avait noué de solides relations économiques et militaires avec l’empire ottoman ; il ne faut donc pas s’étonner si après le déclenchement du conflit, l’Allemagne cherche à exporter au Moyen Orient sa haine de l’Angleterre à travers le facteur religieux de l’Islam.

Lire l'article