C’est au mois d’avril, plus exactement le 22 avril 1915 que se déroula la première attaque chimique importante dans la région d’Ypres, près de Gravenstafel ; ce jour-là le génie allemand met en place très discrètement 5730 cylindres ou bonbonnes remplis de chlore et vont les ouvrir au moment où le vent souffle en direction des lignes alliées, où se trouvent deux divisions françaises, la 87ème division territoriale et la 45ème division algérienne en position à Langemark

Lire l'article