Le 12 août 1870, l’empereur Napoléon III, abattu par les mauvaises nouvelles des combats perdus, malade, souffrant atrocement, abandonne sous la pression de son entourage et de l’impératrice Eugénie, le commandement en chef de l’Armée du Rhin entre les mains du maréchal BAZAINE, et en fait c’est déjà pratiquement une abdication de fait…

Nancy est occupée par les Prussiens, un succès local des chasseurs d’Afrique du général MARGUERITTE à Pont à Mousson est sans lendemain, les Prussiens y revenant aussitôt, grâce d’ailleurs à la négligence du Génie français qui oublie de faire sauter le pont, comme d’ailleurs cela se produira à plusieurs reprises en d’autres lieux.

Lire l'article